Guides Icônes du design

Marcel Breuer: l’architecte du Bauhaus devenu le maître du béton

Marcel Breuer
Ecrit par Cyrielle Poirot

La vie et l’œuvre d’un designer qui a façonné le mobilier du XXe siècle, et d’un architecte qui a découvert les nombreuses potentialités du béton préfabriqué.

Marcel Breuer, architecte du Bauhaus, a joué un rôle clé dans la formation de l’architecture et du design du XXe siècle.

Né à Pecs, en Hongrie, le 21 mai 1902, et mort à Manhattan le 1er juillet 1982, à l’âge de 79 ans, Marcel Breuer a commencé à étudier l’art à Vienne en 1920, mais a quitté l’Académie des Beaux-Arts après seulement cinq semaines lorsqu’il a entendu parler de la nouvelle école du Bauhaus à Weimar. Il s’inscrit la même année et, en 1924, est nommé au département de la menuiserie et du mobilier.

Marcel Breuer, l’histoire du designer

À Weimar, Marcel Breuer a conçu certaines des chaises qui sont aujourd’hui considérées comme des classiques du XXe siècle, à tel point que J. Stewart Johnson, conservateur du design au département d’architecture et de design du musée d’art moderne, à l’occasion de l’exposition consacrée par le musée à son mobilier en 1981, a déclaré ceci:

“Breuer a simplement changé le cours du mobilier du XXe siècle. Il est un précurseur. Il a tout commencé et a fait en sorte que tout arrive”.

J. Stewart Johnson

L’une des premières créations de Marcel Breuer est la chaise africaine ou chaise romantique, un siège en bois modelé à la main et rembourré avec des tissus conçus avec la tisserande Gunta Stölzl, conçu en 1921 en retravaillant les chaises hongroises traditionnelles et en rendant hommage à la tradition artisanale de son pays.

Cependant, l’adhésion de Marcel Breuer au Bauhaus n’était pas inconditionnelle : bien qu’il partageait la conviction que l’ère des machines nécessitait une nouvelle approche de la conception, il appela à mettre davantage l’accent sur l’architecture et la technologie du bâtiment.

Pour cette raison, il a combiné l’étude de meubles modulaires avec des projets de construction préfabriquée.

L’une de ses plus célèbres créations remonte à son époque à l’école de Weimar, la chaise Wassily faite de lanières de cuir soutenues par un cadre en acier tubulaire, inspirée dans sa forme par la courbe en acier tubulaire d’un guidon de bicyclette et nommée d’après Wassily Kandisnsky.

La chaise Wassily désormais éditée par Knoll

En 1928, Breuer quitte le Bauhaus pour Berlin, où il ouvre son propre studio d’architecture. Peu de temps après, il conçoit une chaise de salle à manger en tube d’acier plié avec une assise et un dossier en forme de boîte : c’est la chaise Cesca, toujours l’une des plus populaires au monde aujourd’hui.

Chaise Cesca – Conception en cannage et en tube

Marcel Breuer: l’architecte

En tant qu’architecte, Breuer entreprend des projets de très grande envergure : parmi ses œuvres les plus importantes figurent le siège parisien de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), conçu avec Pier Luigi Nervi en 1953-58 ; le centre de recherche IBM à La Gaude, en France, 1960-61 ; l’abbaye de St. John’s à Collegeville, dans le Minnesota, 1953-61 ; et le Whitney Museum sur Madison Avenue à Manhattan, 1963-66.

En 1931, il quitte Berlin pour voyager en Europe et en Afrique du Nord. Au cours de la même période, il reçoit deux importantes commandes, pour la maison Harnischmacher à Weisbaden, en Allemagne, une structure légère de portiques en saillie qui utilise des câbles d’acier comme système de contreventement, et l’appartement Doldertal à Zurich.

Après un an en Angleterre, il rejoint Walter Gropius à l’école d’architecture de l’université de Harvard, où il enseigne à des architectes tels que IM Pei, Edward Larrabee Barnes, Ulrich Franzen, Philip Johnson et Paul Rudolph.

Dans ces mêmes années, il explore l’architecture résidentielle avec de petits projets qui combinent son passé moderniste avec les matériaux utilisés dans l’architecture américaine, le bois en premier lieu.

En 1946, Breuer s’installe à New York et se construit une maison en bois en porte-à-faux sur un socle en béton à New Canaan, dans le Connecticut, qui sera remplacée quatre ans plus tard par une deuxième maison solidement posée sur le sol et dotée de murs en pierre.

C’est le début d’une nouvelle direction dans l’architecture de Marcel Breuer, qui devient plus lourde et plus sculpturale. John’s Abbey à Collegeville, dans le Minnesota, une église faite de dalles de béton avec une façade en forme de grille et un clocher constitué d’une énorme dalle de béton posée sur quatre pieds courbes et percée d’ouvertures ; le Whitney Museum à Manhattan, un bâtiment revêtu de granit et marqué par une forme en porte-à-faux qui projette chaque étage légèrement plus vers la rue que l’étage du dessous ; et le Centre de recherche IBM, construit avec des panneaux de béton préfabriqués, considéré par de nombreux historiens de l’architecture comme la première utilisation mature de ce système de construction.

Le Whitney Museum à Manhattan – Source Pinterest

En savoir plus

Cyrielle Poirot

Laisser un commentaire