Lit cabane

Combien d’heures de sommeil pour mon enfant?

Ecrit par Cyrielle Poirot

Lorsque j’ai été maman pour la première fois, je n’avais aucune idée de combien d’heures par jour un bébé devait dormir. Je savais bien qu’un bébé dormait beaucoup, allait se réveiller souvent mais je n’avais aucune idée de déroulement d’une journée avec un nouveau né. Quand allait-il dormir dans son lit et dans sa chambre? A quel moment il allait faire la sieste? Sont autant de questions que je me suis posée. Heureusement j’ai eu une excellente pédiatre qui m’a guidée et j’ai fait confiance à mon bébé et à mon instinct maternel.

A l’époque, j’aurais aimé avoir une idée plus globale sur l’évolution du sommeil chez ma fille. Encore maintenant, presque 10 ans plus tard, quand les enfants sont vraiment fatigués sans raison évidente, je me demande si ils ont vraiment leur quota de sommeil idéal.

Chaque enfant a son propre rythme

Au début, lorsque l’on a un nourrisson à la maison et que l’on est en mode survie, je trouve que le plus dur est de trouver un équilibre entre les siestes et la nuit. J’ai tenté d’apprendre à mes enfants dès le plus jeune âge à différencier le jour avec des moments plus actifs et plus bruyants, et la nuit avec son calme et sa sérénité. En jeune maman un peu crédule, j’étais convaincue que plus tôt le bébé différenciait le jour et la nuit, plus tôt il dormirait de longues nuits sans se réveiller

Mais, tout comme moi, vous avez appris en devenant parent qu’il y a la théorie et la pratique! Et qu’entre les deux… et bien il y a un gouffre 🙂

Avec désormais 4 enfants à la maison, je peux vous dire que tous les 4 ont des besoins et des rythmes de sommeil vraiment différents! Parmi eux il y a:

  • les gros dormeurs,
  • ceux qui mettent du temps à s’endormir
  • ceux qui n’ont pas besoin de beaucoup d’heures
  • et la plus jeune qui fait des terreurs nocturnes
  • Etc…

Une fois à la crèche, les puéricultrices m’ont donné un tableau avec les heures de sommeil idéales en fonction de l’âge. A l’époque je me souviens avoir trouvé ça un peu absurde et très théorique. Comment pouvait-on faire entrer nos enfants et leur sommeil dans des cases? C’était exactement à l’opposé de mes principes. J’ai donc rangé ce tableau dans le carnet de santé de ma fille. Il y a quelques semaines, comme il y avait une visite médicale à l’école, j’ai ressorti le carnet de santé et je suis retombée dessus.

J’ai regardé ce tableau un peu plus attentivement qu’à l’époque et je me suis rendue compte que ce qu’il y avait dedans n’était pas si loin de la réalité, voir même particulièrement juste. Les heures de sommeil en fonction des âges correspondaient quasiment au rythme actuel de nos enfants. Comme si leurs corps suivaient instinctivement ce tableau de sommeil.

Il ne s’agit pas seulement d’un tableau des heures d’éveil du bébé ou d’un tableau des heures de sommeil des enfants, mais de la base d’une bonne routine.

Soyons francs : une bonne routine de sommeil n’est pas seulement excellente pour les enfants, mais elle l’est aussi pour les parents!

Ce tableau des heures de réveil vous aidera à garder vos enfants sur la bonne voie pour des siestes solides et un sommeil réparateur.

Les recherches sur le sommeil de l’enfant

Définir une routine familiale

Des études ont démontré que les enfants, qui sont naturellement des êtres aimant les habitudes, s’épanouissent grâce à la cohérence et à la sécurité d’une routine quotidienne.

Au cours d’une journée, les routines s’enchaînent les unes après les autres avec entre chacune d’entre elles des transitions. Ces transitions, en fonction de l’âge et de l’enfant peuvent soit se dérouler en douceur, soit se transformer en crise pour un enfant qui a du mal à les gérer.

Bien sûr, les transitions d’une activité à l’autre ou le déplacement d’un endroit à l’autre demandent beaucoup d’énergie et exigent un changement d’état d’esprit.

Il n’est pas étonnant qu’elles soient difficiles pour la plupart des gens et pas seulement pour les enfants.

Lorsque vous demandez à un enfant de changer de direction et de passer de quelque chose d’amusant ou de ludique qu’il a envie de faire cela se passe généralement bien. A l’opposé, passer mentalement à quelque chose qu’il est obligé de faire ou qu’on lui dit de faire/qu’on lui impose, est généralement beaucoup plus compliqué. Cette transition s’avère souvent être un plus grand défi pour les parents 🙂

Définir une routine simple, l’expliquer et ne pas la changer (sauf de manière très exceptionnelle) est l’idéal pour les enfants.

Par exemple: “je te laisse jouer et faire ton puzzle, mais lorsque que tu auras terminé, il sera l’heure d’aller te coucher. Nous irons à la salle de bain laver les dents et mettre le pyjama.”

Le cadre est définit, même si l’enfant n’approuve pas ou ne répond pas, il sait ce qui l’attend après, ça le rassure. Et si au moment où il a terminé son puzzle il n’est pas d’accord, vous pouvez vous reposer sur le cadre exposé et lui réexpliquer. Cela ne fonctionnera peut-être pas du premier coup mais si vous persistez, vous aurez les bénéfices assez rapidement!

Fixer les heures du coucher

Les recherches montrent également que le fait de coucher les enfants à une heure adéquate en fonction de leur âge, et d’avoir des horaires de sommeil de qualité constante est bénéfique pour le développement physique, émotionnel et cognitif des enfants.

Les enfants bien reposés qui bénéficient régulièrement d’un sommeil de qualité sont plus attentifs et plus sereins à l’école.

Dans cette étude américaine, ils ont constaté que des horaires de sommeil cohérents et des heures de coucher plus précoces permettaient aux enfants d’avoir de meilleures habitudes de sommeil et un sommeil de meilleure qualité.

Une autre étude réalisée avec enfants au Japon, a révélé que les enfants de 18 mois qui se couchaient après 22h présentaient un risque plus élevé de déficits moteurs, linguistiques et sociaux que les enfants qui se couchaient plus tôt.

De mon côté, j’ai constaté que lorsque l’on respecte un horaire de sommeil cohérent en fonction de chaque âge des enfants, ils sont beaucoup plus heureux, de meilleure humeur et moins difficiles pendant la journée.

Attention à la privation de sommeil

Au cours de ces dernières décennies, le temps de sommeil moyen des enfants a diminué du fait d’un coucher plus tardif le soir, souvent lié à des contraintes d’organisation familiale lorsque les deux parents travaillent, mais également aux nouvelles activités de la soirée.

Les médecins du sommeil s’inquiètent des répercussions de la dette de sommeil qui peut en résulter, car il semble que les conséquences soient très sérieuses sur la santé des enfants.

  • Une étude américaine révèle qu’une privation partielle de sommeil (nuit de 5 heures) dans un groupe d’enfants de 10 à 14 ans suffirait à perturber l’apprentissage des tâches les plus complexes (créativité) et les plus éloignées des tâches habituelles.
  • L’enfant aura suffisamment dormi s’il se réveille facilement et de bonne humeur le matin, s’il est calme et attentif à l’école, s’il n’est pas agressif et intolérant à la moindre frustration le soir.
  • Plusieurs études mettent en évidence une relation entre diminution du temps de sommeil et risque de développer une obésité.
  • Plusieurs études démontrent qu’il existe des corrélations significatives entre les heures passées devant un écran, les difficultés d’endormissement et la diminution du temps de sommeil.

L’importance d’un sommeil de qualité

Selon les enquêtes de la National Sleep Foundation, près de 30 % des enfants de moins de 11 ans et plus de la moitié des adolescents n’ont pas la quantité de sommeil recommandée.

Et alors que de nombreux experts du sommeil suggèrent que les jeunes enfants (7 ans et moins) se couchent entre 18 et 20 heures, plus de la moitié des tout-petits et des enfants d’âge préscolaire, et plus de 60 % des enfants d’âge scolaire (entre le CP et le CM2) se couchent après 21 heures.

Selon la National Sleep Foundation, les recherches montrent qu’une heure de coucher précoce (entre 19 et 20 heures pour les bébés et les enfants jusqu’à l’âge scolaire) et une routine constante, apaisante et sans écran favorisent un sommeil de meilleure qualité.

Voici les recommandations actuelles en matière de sommeil pour les enfants à différents âges :

  • De 4 à 12 mois : 12-16 heures (y compris les siestes)
  • Enfants de 1 à 2 ans : 11-14 heures (y compris les siestes)
  • 3-5 ans : 10-13 heures (y compris les siestes)
  • 6-12 ans : 9-12 heures
  • 13-18 ans : 8-10 heures

Apprenez à maîtriser votre emploi du temps et à vous organiser en définissant un cadre familial durable. Je vous promets que vous verrez une transformation de votre enfant, de votre environnement et une diminution non négligeable de votre charge mentale et de votre niveau de stress.

Tableaux de référence pour le sommeil de votre enfant

Je ne vous ressors pas l’affreux tableau reçu à la crèche, mais pour que vous ayez des points de références et pas 10 000 infos éparpillées j’ai tout condensé dans deux tableaux indicatifs, basé sur les recommandations de la National Sleep Foundation.

Ainsi, quelque soit l’âge de vos enfants, vous allez pouvoir rapidement savoir si vous êtes dans le bon ou si vous avez quelques petits ajustements à faire.

Attention, bien entendu ces données sont à titre indicatives et les particularités individuelles de votre enfant sont bien évidemment à prendre en compte: est-il un gros dormeur? Est-il plutôt du matin ou du soir? etc…

Mon principal objectif est de vous conseiller et vous guider, à vous de trouver votre équilibre familial idéal 🙂

AgeTotal nombre d’heures sur 1 journéeNombre de siestesDurée de la siesteDurée de la nuit
Nouveau-né16-18 heures3 à 545min à 3h8 à 9h
2-4 mois14-16 heures3 à 445min à 3h9 à 10h
4-6 mois14-15 heures2 à 41h30 à 2h3010h
6-9 mois14h2 à 345 min à 2h10 à 11h
9-12 mois14h245 min à 2h10 à 12h
12-18 mois13-14 heures1 à 21h30 à 2h3011 à 12h
18-24 mois13-14 heures11h30 à 2h3011h
2-3 ans12-14 heures11 à 2h10 à 11h
3-5 ans11-13 heures0 à 11 à 1h3010 à 11h
5-12 ans10-11 heures0010 à 11h
Age de l’enfantHeure de coucher idéale
1 an18h30
2 ans18h45 / 19h
3 ans19h / 19h15
4 ans19h15 / 19h30
5 ans19h30 / 19h45
6 ans19h45 / 20h
7 ans20h / 20h15
8 ans20h15 / 20h30
9 ans 20h30 / 20h45
10 ans20h45 / 21h
11-12 ans21h / 21h30
13-15 ans21h30 / 22h
16-18 ans22h / 23h

N’hésitez pas à me faire part de vos expériences et à nous partager vos conseils et astuces par rapport au sommeil de votre enfant en commentant cet article.

En savoir plus

Cyrielle Poirot

Laisser un commentaire